Lieu hors les normes, la Ferme de la Marlière a accueilli la première exposition d’oeuvres issues de différentes périodes, à l’exception de son premier travail d’art brut figuratif. La thématique proposée était la figuration fortuite. S’y trouvaient rassemblées des oeuvres abstraites dans lesquelles, à l’insu de l’artiste, apparaissent des formes identifiables. Les visiteurs étaient invités à se plonger dans les tableaux pour jouer avec leur sens de l’observation.